L'afccc : une formation au conseil conjugal et familial recommandée par les professionnels et pour son approche psychodynamique

Conseil Conjugal & Familial / 2022 :
- 70 stagiaires en cours de formation
- 26 stagiaires en cours de qualification devant les jurys
- 96 % qualifiés ces 3 dernières années

Accueil & Information Education à la Vie (AI) / 2022 :
- 6 stagiaires en cours de formation
- 16 stagiaires formés en 2021.

Formations courtes / 2021 :
35 stagiaires formés en 2021, notamment à la prise en charge des Auteurs et des Victimes de Violences Intrafamiliales.

REVUE "DIALOGUE - FAMILLES ET COUPLES"

logo eresLa revue "Dialogue – Familles & Couples" créée en 1964 par l’afccc

  • Est une revue de recherche
  • Apporte qu’un éclairage sur les problématiques et les évolutions sociales et psychologiques du couple et de la famille.

L’afccc a confié la publication et l’édition aux Editions ERES. Vous pouvez retrouver l'ensemble de la collection sur le site de l'éditeur en suivant ce lien.

Directrice de publication : Régine SCELLES

Directeur fondateur : Jean-G. LEMAIRE

APPEL A CONTRIBUTION

L'équipe de la revue Dialogue serait heureuse de recevoir de la part de ses lecteurs des contributions pour les numéros à venir.  La revue publie des articles sur des sujets divers traitant du couple et de la famille.

  • Dispositifs de maintien des liens parents/enfants en Europe (Articles à soumettre avant novembre 2022)
  • Clinique du couple et de la famille : les défis contemporains (Articles à soumettre avant avril 2023)
  • Le temps dans la famille (Articles à soumettre avant septembre 2023)
  • Familles et radicalités (Articles à soumettre avant décembre 2023)
  • Pratiques uniques d’aide au couple et à la famille* (Articles à soumettre avant mars 2024)

Vous pouvez d'ores et déjà envoyer vos projets d'articles au secrétariat de rédaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les articles qui ne traitent pas de ces thèmes mais dont la problématique est centrée sur le couple et/ou la famille sont également acceptés.

Voir les conditions de publication en dernier page des numéros de Dialogue.

* Calendrier prévisionnel pouvant être modifié

DERNIERES PARUTIONS

Liliana GONZALEZ, Marion FELDMAN

Familles à l’épreuve de la menace - Numéro 237 - Revue trimestrielle

Avec la participation de Julien AROTCHAREN, Nathalie CHAPON, Martine CHAUMET, Jean-Michel COQ Nathalie DE TIMMERMAN, Jalal JERRAR-OULIDI, Malika MANSOURI, Daniel MELLIER, Claire METZ, Ellie MEVEL, Maeva MOREAU, Jonathan NICOLAS, Céline RACIN, Laure RAZON, Marc RODRIGUEZ, Pascal ROMAN, Pauline SCHUESTER, Daria SILHAN, Éric SOUTIF, Anne THEVENOT, Faty TRAOR.

Les couples et les familles sont aujourd’hui confrontés à nombre de menaces et périls nouveaux. Menaces extérieures qui doivent être distinguées de celles générées par le fonctionnement familial lui-même. Dans la suite du colloque que Dialogue a organisé sur ce thème, de penser la confrontation du couple et de la famille aux épidémies, terrorisme, radicalisation, changement de climat…

Les auteurs évoquent l’impact de ces menaces sur les liens qui existent entre membres d’une même famille dans ses différentes configurations, entre les générations, mais aussi les ressources adaptatives dont peuvent faire preuve les familles.

Ce numéro traite également de la manière dont le lien du professionnel ou du thérapeute avec les familles qu’il prend en charge se trouve affecté par ces menaces et comment elles le contraignent à mobiliser ses propres ressources créatives.

Accéder au sommaire

Khalid BOUDARSE, Marion FELDMAN

Dispositifs innovants dans l'accompagnement des adolescents - Numéro 236 - Revue trimestrielle

Avec la participation de Pierre BASTIN, Anthony BRAULT, Maria Eugenia BRIANCESCO, Marina DEVAUX Brigitte DUBICKI, Alain DUCOUSSO-LACAZE, Nadège DUMAS, Olivier DURIS, Marcela GARGIULO, Marion HAZA-PERY, Milan HUNG, Muriel KATZ-GILBERT, Marion LAUER, Bernadette LEGRAND, Giuseppe LO PICCOLO, Agnès MORA OGER, Nicolas RABAIN, Susana RAGATKE, Hélène RIAZUELO, Régine SCELLES, Susana TOPOROSI, Marie VILLETTE, Saskia VON OVERBECK OTTIN.

Dans ce dossier, des dispositifs innovants en direction des adolescents et en pédopsychiatrie montrent la pertinence de soins psychiques appropriés auprès des jeunes parfois considérés comme étant « incasables ». Quelle est la place des familles dans ces dispositifs ? Comment sont-elles associées ? Si elles ne le sont pas, qu’est-ce qui empêche la démarche, limite sa portée, la freine, la rend impraticable ou probablement hors sens ?

Les remaniements psychiques à l’adolescence peuvent être bruyants et compliqués pour l’environnement. Winnicott (1963) propose deux solutions : le temps et la maturation. Cependant, ces deux remèdes sont difficiles à mettre en œuvre auprès d’adolescents qui sont pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance et la pédopsychiatrie, et qui ont souvent été exposés à des traumatismes relationnels précoces et à des ruptures répétées depuis leur plus jeune enfance. Parmi ces adolescents placés et/ou soignés ou non, un certain nombre sont des mineurs non accompagnés qui présentent des problématiques spécifiques liées à des traumatismes cumulatifs et à l’exil. Ces dispositifs innovants pluriels montrent comment psychologues, pédopsychiatres et éducateurs prennent en compte les mutations sociétales et culturelles, en actualisant leurs pratiques afin de proposer une clinique « suffisamment bonne ».

Accéder au sommaire

LECTURE A PARTAGER

Ari Gounongbé : "Lilyan Kesteloot, femme au coeur de la négritude" par Edwige Egger-Havet

Lilyan Kesteloot était Docteure et chercheuse en littérature africaine. Elle fut la première Blanche à ouvrir le champ à ce foisonnement Noir et à le promouvoir. Née au Congo belge, dans une culture coloniale donc, elle passa sa vie d’adulte à rencontrer la négritude, tant dans ses travaux universitaires que dans sa vie de femme.

De sa plume si vivante et clinique, Ari Gounongbé nous emmène dans un voyage à la fois humain, ethnique et transculturel. Prenant conscience de la colonisation à son « retour » en Europe, Lilyan est happée par un élan irrésistible à sortir de cet héritage, inspirée d’abord par le communisme, puis par une volonté indéfectible d’allier sa blanchitude à la négritude qui constitue aussi ses racines. Le parcours de femme de Lilyan se mêle à celui de ses révélations littéraires et de ses relations avec ces hommes Noirs, écrivains ou poètes, avec lesquels elle traça le sillon de sa vie, intellectuelle et intime.

Discrète et sensible, imprégnée de culture chrétienne, Blanche, cette femme « épousa » la cause Noire. Qu’y cherchait-elle ? Une sensualité, un enracinement corporel ? … Et ses (lapsus, je voulais écrire « ces »…) hommes, que trouvaient-ils à entretenir des liens rapprochés avec une femme, héritière d’un passé colonial, qui plus est ?

Ami de Lilyan Kesteloot, Ari Gounongbé dessine un portrait coloré d’émotions, où s’esquissent l’admiration et la tendresse qu’il lui portait. La richesse de leur double culture mutuelle fait le terreau de leur union intellectuelle et amicale. Avec sa délicatesse et sa détermination à déterrer les souvenirs enfouis, Ari nous transporte dans ce périple d’un récit de vie qui amène à nous questionner sur la féminité et sa rencontre avec le masculin autant que sur les aspects transculturels des relations entre hommes et femmes.

Paru aux éditions L'Harmattan. En vente sur le site de l'éditeur en suivant ce lien.

En couverture : Lilyan Kesteloot et le président-poète Léopold Sédar Senghor à la Première biennale des lettres de Dakar, 1990. (Photo, collection personnelle de l’auteur acquise lors de la cérémonie d’ouverture).

Caroline Kruse, une conseillère conjugale et familiale formée à l'Afccc, vient de publier « Le savoir vivre en Amoureux », paru en janvier 2021 aux éditions du Rocher.

L'harmonie d'un couple est faite d'idéaux et d'habitudes, ancrés dans l'histoire de chacun, et pas toujours faciles à concilier. Et si on apprenait à inventer, ensemble, son propre savoir-vivre amoureux ? Car l'amour, ça se travaille, ça se construit, ça se nourrit, notamment en se libérant des modèles tout faits.

Ce livre aide à donner du sens aux difficultés du couple, propose des ressources pour s'en dégager, des clés pour prendre du recul, pour mieux se comprendre soi-même et mieux comprendre l'autre aussi.

Caroline Kruse est conseillère conjugale et familiale, thérapeute de couple. Elle collabore avec de nombreux médias et tient une chronique sur le Huffington Post. Elle a déjà publié " Il faut qu'on parle " aux éditions du Rocher.

Vous pouvez nous contacter :

  • en nous écrivant à afccc - 44 rue Danton, 94200 LE KREMLIN-BICETRE
  • en nous appelant au 01 46 70 12 44
  • à l'aide du formulaire ci-dessous