De plus en plus souvent, les travailleurs sociaux se trouvent impliqués dans leurs opinions intimes par les personnes qu’elles accompagnent.

Les pratiques professionnelles sont encadrées par des principes républicains tels que la liberté de conscience et la démocratie. Depuis 2015, la société française peut se sentir en tension avec ce que l’on nomme le fondamentalisme et des formes de sectarisme.

Tous les intervenants de l’action sociale peuvent être confrontés à des problèmes de pratique religieuse et de conflits d’opinions, qu’ils soient salariés ou bénévoles.

A quelle éthique et à quelle déontologie se fier pour honorer les missions de travail social dans le respect du principe républicain de laïcité et quel rôle pourraient avoir les travailleurs sociaux dans sa mise en œuvre ?

Cette journée se propose d’ébaucher, à partir de rappel des textes fondamentaux de la laïcité, une réflexion dynamique. Entre écoute attentive des participants entre eux et questionnements, un dialogue peut s’établir afin de distinguer les tabous et les solutions possibles lors des pratiques professionnelles.

Vous trouverez ici le dossier d’inscription précisant le contenu et le déroulement de cette formation.

Le nombre de participants à cette formation étant limité, les pré-inscriptions peuvent se faire dès à présent.

Nous serions très heureux de vous compter parmi nos participants.

Merci d’avance de relayer cette formation auprès des professionnels et services concernés